VOS QUESTIONS SUR LE DÉCALAMINAGE

Tous les moteurs sont concernés ! La combustion dans une chambre de moteur à explosion, même si elle a fait d'énormes progrès ces dernières années, est toujours incomplète et le rendement du moteur toujours inférieur à 40%. Cela veut dire que la puissance qui n'est pas utilisée part en chaleur ou en fumée. C'est une des raisons pour lesquelles le moteur chauffe, s'encrasse et rejette des gaz d'échappement avec du carburant imbrûlé.

Les moteurs diesel sont les plus concernés. En effet, la combustion du gasoil produit des résidus en plus grande quantité que l'essence. De plus, une partie des gaz d'échappement est réinjectée dans le moteur par la vanne EGR et les résidus de combustion s'y déposent de nouveau.

Toutes les cylindrées sont concernées. Depuis la moto jusqu'au moteur de bateau donc pour des cylindrées de 500 cm3 jusqu'à 8 litres. Simplement, les machines de traitement n'ont pas les mêmes capacités. elles sont adaptées au type de moteur et votre garagiste disposera généralement d'une machine capable de traiter toutes les automobiles, plus rarement d'une machine adaptée aux poids lourds.

Un nettoyage chimique : Le principe est sensiblement le même que pour un nettoyage à l'hydrogène. La différence essentielle est liée à l'utilisation de produits chimiques décapants, mélangés à l'air entrant dans la combustion et partant à l'air libre avec les gaz d'échappement, ce qui n'est pas très écologique. C'est un procédé qui peut être réalisé en atelier à l'aide une machine, mais aussi par un particulier ayant de bonnes connaissances mécaniques, sans outillage spécifique.

Un nettoyage mécanique : c'est une opération de démontage des pièces vitales de la partie haute du moteur (culasse, ...). Cetteintervention est longue et délicate, et donc coûteuse et ne se pratique généralement que par obligation, lorsque le moteur a subi une panne nécessitant son démontage. Vous trouverez peu de professionnels enthousiastes pour démonter un moteur qui fonctionne.

Non. Un additif que l'on met dans le réservoir se mélange au carburant et permet de nettoyer les injecteurs, mais n'est pas efficace sur le circuit d'air. Certaines stations proposent un additif carburant en même temps que le décalaminage. Ce sont deux actions différentes, mais qui peuvent se faire dans la même intervention.

Ainsi on nettoie en même temps les injecteurs avec l'additif et le reste du moteur avec l'hydrogène. Cette action combinée ne prend pas plus de temps et nettoie l'ensemble des pièces moteur en une seule intervention.

Nous réglons le débit d'hydrogène pour que le décollement de la calamine soit fait lentement et par petits fragments. Avec un débit supérieur, nous prendrions le risque de décoller de plus gros morceau de calamine et donc d'endommager des pièces du moteur ( soupapes, ...).

Sachant qu'un nettoyage à l'hydrogène enlève environ les 2/3 de la calamine d'un moteur encrassé, nous préférons privilégier le nettoyage en profondeur plutôt que de réaliser le travail à moitié. Le temps de nettoyage dépendant de la surface à nettoyer, il faut compter 1h30 d'intervention pour des cylindrées supérieures à 2 litres.

HAUT